Mesures de prévention dans le contexte actuel pour préserver la santé et la sécurité des sauveteurs secouristes du travail  SST

L’obligation du code du travail (L14121-1) qui incombe à l’employeur de préserver la santé et la sécurité de ses salariés.

Les sauveteurs secouristes du travail qui seraient amenés à intervenir pour réaliser les premiers secours à leurs collègues malades ou blessés au sein de l’entreprise doivent être formé à ce nouveau risque.

Les mesures de prévention consistent :

✅Limiter, si possible, les contacts entre la victime et le secouriste

✅Renforcer les mesures d’hygiène (le cas échéant, mise à disposition de gel hydroalcoolique) et les gestes barrières.

En complément, des équipements de protection seront mis à disposition des secouristes (gants à usage unique, et, si l’entreprise en dispose, masques de protection) et l’employeur devra s’assurer que ces derniers ont été formés à leur utilisation.

Ainsi, lors d’une intervention en entreprise, face à une victime et dans ce contexte le Sauveteur Secouriste du Travail doit :

  • Respecter les consignes de secours internes à l’entreprise ;

  • Porter les gants à usage unique et si possible un masque chirurgical qui devra être mis à disposition par l’employeur ;

  • Si la victime consciente présente un malaise avec sensation de fièvre ou/et des signes respiratoires (toux…), et si l’entreprise en dispose, demander de s’équiper d’un masque ;

  • Respecter les gestes de secours du guide de données techniques de la formation SST modifiés suite aux recommandations de l’INRS.

  • Dans tous les cas, lui et les témoins devront veiller à bien se laver les mains après l’intervention (et également après le retrait des gants à usage unique).

formation sauveteur secouriste du travail protocole intervention COVID

Porter des GANTS

formation sauveteur secouriste du travail protocole intervention COVID

Porter un MASQUE

formation sauveteur secouriste du travail protocole intervention COVID

LAVAGE des mains

Prise en charge d’un salarié présentant les symptômes du Covid 19 sur son lieu de travail par un sauveteur secouriste du travail

La conduite à tenir dépendra de son état et de la gravité des symptômes :

  • Du mal à respirer ou un malaise, l’employeur devra alerter les secours (le 15) préconisations ministérielles ;

  • Pas de signes de gravité apparent (pas de malaise et pas d’essoufflement notamment), il prend contact avec son médecin traitant sur son lieu de travail.

Dans l’attente, l’employeur l’isole des autres travailleurs et lui fournit un masque (si l’entreprise en dispose).

Dans ce contexte et afin d’éviter toute contamination avec d’autres personnes extérieures, si le salarié est en mesure de regagner son domicile, l’employeur pourra, en concertation avec lui, l’autoriser à rentrer avec son véhicule personnel, s’il en a un ;

A défaut, il pourra être envisagé de solliciter l’un ses proches, qui pourrait venir le chercher avec son propre véhicule ou l’accompagner, lors du trajet de retour à domicile, le cas échéant en faisant appel à un taxi.Il s’agit, dans la mesure du possible, d’éviter les transports en commun et éviter d’encombrer les services d’urgence.

Dans but de transmettre cette conduite à tenir à vos secouristes du travail, nous vous proposons une formation en classe virtuelle : intervention du SST face au COVID-19 

Formez vos secouristes au risque COVID en classe virtuelle

Si MALAISE ou DÉTRESSE RESPIRATOIRE

Contacter le SAMU au 15 

formation sauveteur secouriste du travail intervention sur victime covid

Si la personne présente les symptômes sans détresse respiratoire ni malaise

La personne contacte son médecin traitant