Noyade sèche

Noyade sèche

Noyade sèche : symptômes d’un danger trop méconnu

Certains phénomènes sont dangereux parce que méconnus. Aussi, le retour des beaux jours est l’occasion de mettre le doigt sur un risque auquel nul ne prête attention : celui de la noyade sèche. Le terme semble contradictoire mais désigne un accident bien réel et potentiellement tragique. Voici donc tout ce qu’il faut savoir avant de laisser ses enfants plonger dans l’eau.

 

Première chose (et c’est un rappel) : il ne faut jamais laisser un enfant sans surveillance. Il suffit de 30 secondes pour qu’une noyade intervienne. Or, il n’y a rien de plus discret qu’une noyade d’un enfant : pas de gesticulation, pas de cri.

 

Pourquoi parle-t-on de noyade ?

Les médecins ont parlé de noyade sèche, d’autres parleront de noyades à retardement, elle peut survenir jusqu’à 72 heures après une baignade et sans qu’on y prête attention.

On utilise le mot « noyade » car c’est bien l’eau ingurgité par la victime qui le conduit à la mort. Dans le cas d’une noyade classique, la mort est provoquée par la pénétration de l’eau dans les poumons, ce qui provoque un manque d’oxygène.

Dans une noyade sèche, le déroulé est exactement le même, mais il prend plus de temps. Quand de l’eau pénètre dans les poumons, même en petite quantité, cela peut entraîner une détresse respiratoire ou une infection pulmonaire.

Si vous avez bu violemment la tasse et que vous souffrez de maux de ventre ou de difficulté à respirer dans les heures qui suivent, il ne faut donc pas hésiter à vous rendre aux urgences pour éviter tout risque d’étouffement.

 

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

Mais on ne souffre pas toujours de fièvre quand on a bu trop violement la tasse. Comment savoir alors qu’une noyade sèche est en cours ? Plusieurs signes peuvent vous alerter : une toux importante qui arrive brutalement après une baignade, des difficultés à respirer, des vomissements, des maux de ventre, une grande fatigue ou encore un teint gris ou pâle.

Un enfant victime de noyade sèche risque de chercher son air. On aura comme l’impression qu’il fait une crise d’asthme. Si vous deviez être confronté à une telle situation, il ne faut pas hésiter une seconde à se rendre aux urgences et / ou contacter le 15  Le temps presse, la vie de votre enfant est en jeu.

Please follow and like us:
0

Leave a Reply

Vous aimez? faites le savoir :)